Le comité exécutif de la FFF a voté ce matin en faveur de la réintégration de Bordeaux en Ligue 2, trois jours seulement avant le début de la saison, après que le Comité Olympique Français ait donné une décision favorable au club.

Après leur relégation en deuxième division à la fin de la saison dernière – après avoir terminé à la dernière place de la Ligue 1 – les Girondins ont été relégués en troisième division à la suite de leur audience avec la DNCG, le gendarme financier du football français, concernant un déficit de 40 millions d’euros.

Les appels subséquents auprès de la FFF ont échoué et ont laissé l’équipe au bord du gouffre, étant donné les coûts de fonctionnement élevés du club qui seraient insoutenables en National, rendant la liquidation une réelle possibilité.

La situation a évolué favorablement au cours des dernières semaines, puisqu’un plan de restructuration de la dette avec les créanciers du club a été approuvé par le tribunal de commerce local, tandis que l’augmentation de capital de 10 millions d’euros et la garantie de 14 millions d’euros sur les ventes de joueurs fournie par la société Jogo Bonito du président Gérard Lopez auront également aidé.

Le communiqué indique néanmoins qu’il sera demandé à la DNCG de continuer à surveiller la situation financière du club à intervalles réguliers au cours de la saison à venir. Le coup d’envoi sera donné samedi contre Valenciennes.