Jurij Medvedev :"Vous avez eu de la chance d'avoir vu Vladimir Smicer aux Girondins de Bordeaux"

Le 06 09 2019 à 22h17

En exclusivité pour Leero Sport News, Jurij Medvedev revient sur la qualification du Slovan Bratislava en Europa Ligue.

Auteur d’un but magistral face au PAOK, Jurij Medvedev a répondu à nos questions après la qualification de son équipe pour les phases de poules de l’Europa Ligue. Un groupe où le Slovan Bratislava rencontrera le Besiktas, Braga et Wolverhampton 



Vous avez fait un super match contre le PAOK en marquant un but d’un autre monde. Qu’avez vous ressenti ? 

C’était un match avec une grosse intensité et nous étions conscient de la force du PAOK. Nous avons réussi à ne pas prendre de but à la maison et c’était crucial. Quand nous sommes partis pour la Grèce, toute l’équipe était déterminée à ramener un résultat et se qualifier pour la phase de groupe. J’ai donné tout ce que j’avais, plus que le meilleur de moi-même, j’étais à 110%. J’ai eu de supers sensations et j’en étais heureux. Sur le but, il y a énormément d’espace, le gardien était placé de manière à ce que je centre au point de penalty alors j’ai pris la décision de tirer et cela a donné ce but magnifique. 


Toute l’équipe du Slovan était déterminée à ramener un résultat et se qualifier pour la phase de groupe.


Vous jouez arrière droit, quels sont vos points forts et qu’est ce que vous aimez à ce poste ? 

Je suis un joueur très offensif. J’adore apporter mon soutien dans les phases d’attaque et j’adore « manger » le ballon. 


Vous avez joué dans toutes les catégories de jeunes avec la République tchèque. Que vous manque-t-il pour aller chez les A ? 

C’est difficile à dire. Quand j’étais plus jeune, je ne sortais pas du lot tant que ça. Maintenant, la situation est différente, j’ai emmagasiné énormément d’expériences et cela m’a fait grandir. Ma carrière a démarré un peu plus tard que les autres et en République tchèque, la compétition pour le côté droit est rude. On verra ce que me réserve l’avenir mais j’espère avoir ma chance un jour.


J’adore apporter mon soutien dans les phases d’attaque


Que pensez-vous de Kaderabek ? Etes-vous en contact ? 

C’est un excellent joueur et il joue parfaitement sa partition mais nous ne sommes pas en contact. 


Pouvez-vous nous en dire plus sur les ambitions du Slovan cette saison et que pensez-vous du groupe ? 

Il y a une certitude, c’est que nous souhaitons jouer le plus de matchs de haut niveau possible. Nous voulons prendre le maximum de points. En étant réaliste, notre groupe en Europa League sera difficile car il n’y a pas vraiment de favori qui s’en dégage. En Europa League, il n’y a pas d’équipe faible. 


Vous avez eu de la chance d'avoir Vladimir Smicer.


Vladimir Smicer a joué à Bordeaux. Que pouvez-vous nous dire sur lui ? 

Smicer est une légende en République tchèque. Il est passé par de grands clubs et a évolué avec les plus grands aussi. Il a remporté la Ligue des Champions dans l’une des finales les plus épiques de l’histoire de la compétition en marquant un but. Cela parle à tout le monde. Vous avez eu de la chance de l’avoir.


En Europa League, il n’y a pas d’équipe faible. 


Votre nom commence à circuler avec plus d’insistance en France et en Belgique après cette performance. Qu’en pensez-vous ? Connaissez-vous le Standard de Liège ? 

Quand tu joues les compétitions européennes, c’est normal d’être exposé. Je suis très heureux si des clubs s’intéressent à moi c’est pour cela qu’on fait ce sport : pour progresser autant que possible. Pour le Standard, bien sûr que je connais ce club, il a un écho partout en Europe. 


Le Standard de Liège a un écho partout en Europe


Peut-on faire un pari ? Si vous atteignez les 1/16e d’Europa League, vous nous invitez à Bratislava faire un reportage ? 

Bien sûr ! Sans problème ! 


Que peut-on vous souhaiter Jurij ? 

D’être meilleur jour après jour.

Merci ! 

  • 1053 vues
  • 0 commentaires

L'auteur

Jean-Aurel Chazeau

Fondateur Leero Sport News et juriste en herbe rêvant comme un gosse devant les passements de jambes de Roni, pense toujours qu'Edixon Perea aurait pu jouer dans un top club.

@J_AurelChz | jeanaurelchazeau.com

Voir les articles

Cet article n'a pas encore de commentaire. Soyez le premier à le commenter !