Stor angriber

Le 06 09 2018 à 09h41

Qui est Andreas Cornelius ? Quid de Lukas Lerager ? L'imbroglio avec la sélection danoise ? On vous dit tout !

Mikkel Nohr, l'un des fers de lance de l'important et très suivi "Bold" répond à nos questions et nous éclaire notamment sur le mystérieux attaquant des girondins, Andreas Cornelius ainsi que bien d'autres sujets...Entretien salmon fresh.


Salut Mikkel, Peux-tu nous parler de Cornelius, le nouvel attaquant des Girondins ?

Andreas, c'est un physique énorme et un très fort attaquant. Il prend tous les ballons de la tête, c'est typiquement un attaquant de surface. Il est gaucher ... et je le répète, c'est un déménageur ! Les défenseurs vont avoir beaucoup de travail avec lui, notamment au marquage.


Quelle est sa réputation à Copenhague ?

Chez nous, c'est un mec hyper populaire. Il a évolué dans le meilleur club ici au Danemark et a marqué en Champion's League et Europa League, ce qui pour nous, est une performance.


"Chez nous, c'est un mec hyper populaire"


Comme tu le sais, Bordeaux va rencontrer Copenhague en Europa League. C'est un truc énorme pour les fans danois de le revoir, non ?

Ouais, carrément ! Il a déjà été à Telia Parken avec l'Atalanta en play-off où il a eu un accueil digne des plus grands. Il est vraiment apprécié. Il a été malchanceux de rater son penalty ce qui qualifia le FC Copenhague au détriment de l'Atalanta. Imagine, le jour d'après, il était à Bordeaux...




Peux-tu nous parler de son style de jeu lorsqu'il évoluait au du FC Copenhague ?

Dans ses meilleurs moment à Copenhague, il cassait la baraque avec Frederico Santander, qui est maintenant à Bologne en Italie. Ils étaient tous les deux auteurs de bonnes performances avec des passes croisées dans la surface ce qui faisait souvent mouche à l'arrivée avec en fin de saison, pas mal de buts. Cornelius c'est un mec que tu trouves et qui se rend disponible pour ses partenaires avant de d'abord penser à arracher la cage (rires).


Il ressemble au futur top player de l'équipe danoise, non ?

Ouais, il fait partie des meilleurs avec Bendtner (Rosenborg), Jorgensen (Feyenoord) et Dolberg (Ajax). Il a aussi joué sur le côté droit où il est comme tu l'imagines, souvent plus fort physiquement que le latéral en face de lui.


"C'est un déménageur"


Peux-tu nous expliquer brièvement ce qu'il se passe avec la sélection danoise ?

Oula, c'est une longue histoire, difficile à expliquer. En fait, la fédération et les joueurs sont en désaccords depuis un moment, ce qui débouche aujourd'hui sur une impasse. On espère qu'un accord va être trouvé et que Cornelius et Lerager défendront dimanche, les couleurs danoises face au Pays de Galles.


Tu le sais bien, nous avons aussi Lukas Lerager qui évolue aux Girondins. Quelle est sa réputation chez vous ?

Tu m'as parlé en off d'un joueur un peu "bourrin", ce qui m'a fortement étonné, car ici, ce n'est pas le cas. On le voit comme un travailleur de l'ombre et un vrai récupérateur de ballon qui peut aussi être dangereux devant le but. En équipe nationale, il a toujours fait partie du groupe depuis les catégories de jeunes mais il ne joue pas forcément du fait de la présence de Delaney, le joueur de Dortmund. Mais avec le retrait de William Kvist du FC Copenhague, il y a peut être une place à prendre pour lui.



Que penses-tu de Bordeaux et des Girondins ?

Tu sais au Danemark, nous ne suivons que les joueurs danois qui évoluent en Ligue 1. Donc maintenant, on voit un peu plus Bordeaux à cause de Lerager et Cornelius mais nous avons tout de même entendu parler de Marseille, Paris ou Monaco (rires). Je pense que la Ligue 1 est sous estimée car lorsque les joueurs de l'équipe nationale viennent en interview, ils nous expliquent que chez vous, c'est très physique et techniquement au dessus.


"Lerager, un mec "bourrin" ? Ici, ce n'est pas l'image que nous avons de lui"


C'est plutôt flatteur pour les fans danois de voir que leurs joueurs s'exportent bien et notamment en France, à Bordeaux, non ?

C'est toujours agréable de voir que notre savoir-faire est demandé dans l'Europe par des gros clubs comme vous. C'est aussi très important que ces joueurs là, jouent et ne cirent pas le banc. Je souhaite donc le meilleur pour Cornelius et Lerager pour la saison à venir.


Merci Mikkel !


ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YOUTUBE pour + d'exclus ! (cliquer sur le texte)

  • 775 vues
  • 0 commentaires

L'auteur

Jean-Aurel Chazeau

Fondateur Leero Sport News et juriste en herbe rêvant comme un gosse devant les passements de jambes de Roni, pense toujours qu'Edixon Perea aurait pu jouer dans un top club.

Voir les articles

Cet article n'a pas encore de commentaire. Soyez le premier à le commenter !