Romanzo GialloRossi

Le 21 10 2018 à 11h38

Amedeo Mangone, légende de la Série A revient pour nous sur sa carrière et les Girondins de Bordeaux.

Il a remporté la Série A avec Francesco Totti en 2001, connu les plus grands à une époque où le championnat italien était le meilleur du monde. Amedeo Mangone nous donne de ses nouvelles et évoque les Girondins de Bordeaux.




Bonjour Amedeo, c'est une semaine particulière pour le championnat italien avec le derby Milanais. Pouvez-nous dire en quoi c'est un match particulier ?

Le derby, c'est TOUJOURS un match particulier et cette année, le match arrive dans une période charnière où tout est possible au classement. Evidemment, j'espère que ce sera un bon match mais ayant été joueur du Milan AC, j'espère que les rouges et noirs gagneront (rires).


"Je pense que Ricardo Gomes joue bien, car c’est important de mettre les adversaires en difficulté en fermant tous les espaces pour ensuite repartir comme la Juventus"


Nous avons eu la chance de parler à Lorenzo Amoruso que vous avez rencontré à Bari, pouvez-vous nous parler de cette équipe et plus particulièrement de Zvonimir Boban, l'idole de Modric avec lequel vous avez joué?

Tu sais, le club de Bari à cette époque vient de la Serie D mais ce qui a fait grandir le club, c'est la prise en main du club par De Laurentiis, le même propriétaire du Napoli, dont l'ambition était de clairement retrouver la Serie A rapidement. Pour ce qui concerne Boban, quand il est arrivé à Bari, il était très jeune et c'était trop tôt pour voir en lui l'excellent joueur qu'il est devenu. Cependant, le président lui a fait confiance en payant avec son propre argent. La suite, on la connaît, je me souviens évidemment du superbe joueur qu'il est devenu à Milan et le palmarès qu'il s'est forgé. Je comprends pourquoi Modric s'en inspire.



Vous faisiez partie de la grande équipe de l'AS Roma. Mario Ielpo nous a parlé de lui comme d'un grand tacticien, connaissant son équipe dans les moindres détails. Avez-vous une anecdote à propos de cet entraîneur exceptionnel?

J'ai eu la chance d'avoir connu Fabio Capello comme entraîneur à Rome lorsque nous avons gagné le Scudetto. Simplement, il nous a prouvé à tous au fil des ans qu'il faisait partie des meilleurs entraîneurs au monde qui réussi partout où il passe comme à Milan, Juventus, Real, capable même de prendre des sélections nationales. Cela prouve que c'est un homme qui a les épaules, peu importe l'endroit et l'enjeu. Un grand monsieur.