"Les Girondins sont un club fantastique mais mon objectif est maintenant de marquer un maximum de buts avec KAS Eupen" - Leonardo Miramar Rocha

Le 27 07 2019 à 10h49

En exclusivité pour Leero Sport News, Leonardo Miramar Rocha s'est confié sur son nouveau challenge avec Eupen en Jupiler Pro League

Leonardo Miramar Rocha vient de s’engager avec KAS Eupen pour 500k euros environ en finissant meilleur buteur du championnat de Proximus League l’année passée. Il a fait partie de la dream team des U19 de Monaco en 2016 avec Kylian M’Bappé sous les ordres de Frédéric Barilaro, alors vainqueur de la Gambardella. En exclusivité pour Leero Sport News, il revient sur son parcours.



Merci Leonardo de répondre à nos questions. Vous avez fini meilleur buteur du Proximus League, qu’est ce qui fait que la mayonnaise a pris cette saison ? 

Bonjour, ce n’est pas une question de mayonnaise qui prend ou pas. C’est surtout ma deuxième saison complète en tant que professionnel et c’est la première fois qu’un club me donne ma chance. J’ai donc simplement rendu cette confiance. 


Vous êtes aussi altruiste et généreux dans l’effort. Quel est votre système de jeu favori et pourquoi ? 

Tu sais, j’aime tous les styles de jeu. J’essaye au maximum de m’adapter le plus vite possible. Que ce soient des ailiers, un numéro 10, je joue dans n’importe quel système. Je suis un vrai caméléon. L’important pour moi, c’est de jouer. 


Quelles sont les difficultés du Proximus League ? 

Le Proximus League, c’est une compétition très relevée. Il y a seulement 8 équipes et on joue quatre fois la même équipe avec un niveau très homogène. Dans cette poule, la moindre erreur se paye cash. 


Vous avez été post-formé à Monaco où vous avez côtoyé M’Bappé. Quelles sensations avez-vous eu de jouer avec lui ? 

C’est vrai qu’on avait une super génération. Pour la finale de Gambardella, je suis rentré 5 minutes sur le choix du coach. J’ai respecté, naturellement et à la fin, nous avons ramené le trophée en Principauté, tout le monde était content et c’est ce qui compte. Kylian, c’était un joueur différent, déjà avec les jeunes mais pour être honnête, je ne pensais qu’il atteindrait ce niveau si vite. 


"J’espère que mes performances attireront l’oeil du sélectionneur"


L’Ajax a marché sur l’eau durant cette campagne de Champion’s League. Qu’avez vous pensé de l’équipe ? 

Chapeau à l’Ajax en effet. C’est une équipe jeune qui joue un football le plus naturel possible, vous avez bien sûr des joueurs d’une qualité incroyable et ça fait du bien de voir qu’une équipe comme ça aie tutoyé les meilleures équipes du moment. J’espère que cela se reproduira. 


Vous êtes un attaquant de surface véloce dont le gabarit est très envié en France et dans les tops championnats. Plusieurs clubs de Ligue 1 dont Bordeaux et Lille s’étaient renseignés et finalement vous signez à Eupen, qu’est ce qui a fait pencher la balance ? 

Mon rêve a toujours été de jouer dans les meilleurs championnats du monde et bien sûr de porter le maillot de l’équipe nationale. C’est bien sûr flatteur en effet, mais aujourd’hui je suis un joueur de Eupen et il me tarde de rendre la confiance que le club a investi en moi et puis, bien sûr, jouer en Jupiler Pro League et aller chercher le meilleur résultat possible. Je suis concentré et impatient. 


"Kylian, c’était un joueur différent"


Vous êtes la relève de la Seleçao avec Rafael Leao. Porter ce maillot, c’est pour bientôt ? 

Tu sais, ce serait une fierté immense de porter les couleurs du Portugal. Je suis prêt et j’espère que mes performances attireront l’oeil du sélectionneur. 


Nous sommes implantés à Bordeaux. Que vous évoque ce club qui a révélé Pauleta aux yeux de la France ? 

J’ai de très bons amis à Bordeaux. C’est un bon club avec une histoire fantastique comme tu l’as mentionné avec Pauleta mais maintenant, mon objectif, c’est de marquer un maximum de buts avec Eupen. 


Merci Leonardo ! 

  • 1418 vues
  • 0 commentaires

L'auteur

Jean-Aurel Chazeau

Fondateur Leero Sport News et juriste en herbe rêvant comme un gosse devant les passements de jambes de Roni, pense toujours qu'Edixon Perea aurait pu jouer dans un top club.

@J_AurelChz | jeanaurelchazeau.com

Voir les articles

Cet article n'a pas encore de commentaire. Soyez le premier à le commenter !