Girondins // La Gantoise : "Samuel Kalu est choquant en un contre un"

Le 07 04 2019 à 19h31

En exclusivité pour Leero Sport News, Elton Kabangu, jeune espoir de la Gantoise évoque sa saison, son choix de sélection et bien plus.

Il n'a que 21 ans et déjà, il attire l'oeil des plus grands recruteurs européens. Après des débuts mitigés cette saison en prêt au FC Eindhoven, Elton Kabangu a étoffé ses statistiques s'ouvrant les portes du monde international avec la ferme intention de revenir à La Gantoise, plus fort. Entretien avec un garçon généreux et pétri de talents. 


Bonsoir Elton, vous faites une saison aboutie au FC Eindhoven, vous attendiez-vous à des statistiques aussi prolifiques ? 

Non pas vraiment, cela a été compliqué pour moi en début de saison mais j'ai su relever la tête et continuer à travailler et bien sûr croire en Dieu qui a une place particulière dans mon coeur et ma vie. Croire en soi et travailler, ça paye forcément. 



Vous êtes un milieu offensif très vivace et adroit dans sa qualité de passe et son placement sur contre attaque. A quels postes aimez-vous jouer et pourquoi ? 

Je m'épanouis le plus sur le flanc gauche car j'apporte beaucoup de vitesse et crée rapidement les décalages. J'aime aspirant mon adversaire sur les un contre un. Cela va faire 4 ans que je joue à ce poste mais en fait, je peux jouer sur TOUT le flanc gauche, même arrière gauche dans un système à 3 défenseurs où je fais le lien entre l'attaque et la défense par exemple. 


Vous êtes prêté par La Gantoise qui a perdu contre le Standard en plays-off. Que représentent les deux clubs pour vous ? 

C'est marrant que tu me parles du Standard car j'ai été courtisé par ce club étant plus jeune mais La Gantoise, c'est là où j'ai grandi où j'ai tout appris du football et j'ai vraiment développé mon amour pour ce sport là-bas. C'est La Gantoise qui m'a donné ma chance et je ne l'oublierai jamais. 


S'imposer à La Gantoise, est-ce un véritable objectif ?

Je ne veux pas griller les étapes, bien sûr que c'est un objectif mais pour l'instant je veux simplement aider le club à gagner que ce soit remplaçant ou titulaire.  


Vous avez la double nationalité belge et congolaise (RDC). Avez-vous déjà choisi votre sélection? 

Je t'avouerai que je n'ai pas encore choisi officiellement mais mon coeur penche pour le Congo Kinshasa. Ce sont mes racines et j'ai vraiment envie d'aller porter ce maillot. 


Où voyez-vous aller la RDC pour cette Coupe d'Afrique des Nations ? Mbokani semble marcher sur l'eau ...

Je suis certain qu'ils vont aller loin dans la compétition car cette génération est en or massif, et puis comme tu l'as dit Dieumerci fait une belle saison, mais c'est l'ensemble des attaquants qui sont très forts en ce moment. Je les vois dans le dernier carré.



Nous sommes à Bordeaux où Samuel Kalu nous a rejoint cet été. Que pensez-vous du club et Samuel que vous avez dû connaître ? Comment était-il à l'entraînement ? 

Evidemment, je me suis entraîné avec lui et il y a quelque chose de choquant chez lui, c'est la vitesse qu'il te met en un contre un. Quand il passe, c'est une flèche, tu ne peux plus l'arrêter et cela devient un vrai danger pour n'importe quelle défense. Aussi, quand il s'approche de la surface, il est capable de tirer juste. J'adore ce joueur et vous avez eu raison de le signer.



Vos performances sont très observées, avez-vous un rêve pour votre carrière ? 

Tu sais, j'ai d'abord un rêve réaliste qui est de m'imposer à la Gantoise et de devenir important dans l'équipe. Pour le reste, je fais confiance à mon créateur car il guide mes pas. Sans lui, je n'en serais pas là. 


Avez-vous un mot pour les fans qui vous suivent ? 

Croyez en vos rêves et ne lâchez jamais ! Si la porte est fermée devant, cherchez l'ouverture ailleurs. 


Merci Elton !

  • 487 vues
  • 0 commentaires

L'auteur

Jean-Aurel Chazeau

Fondateur Leero Sport News et juriste en herbe rêvant comme un gosse devant les passements de jambes de Roni, pense toujours qu'Edixon Perea aurait pu jouer dans un top club.

@J_AurelChz | jeanaurelchazeau.com

Voir les articles

Cet article n'a pas encore de commentaire. Soyez le premier à le commenter !