FC Girondins de Bordeaux : Markus Henriksen, la bonne pioche

Le 06 01 2019 à 10h14

Willie Overtoom, ancien milieu offensif international a répondu à nos questions durant ce mercato hivernal.

Willie Overtoom est ce qu’on appelle un bon joueur de première division. Il a éclaboussé l’Eredivisie de son talent pendant des années mais n’a pas su accrocher un top club malgré ses bonnes performances à l’AZ Alkmaar et à l’Heracles. Auréolé d’une coupe en 2013 et de quelque sélections avec les Lions Indomptables malgré des problèmes de passeports, Willie garde néanmoins un regard avisé sur le football actuel et a répondu à nos questions notamment sur l’un des joueurs ciblés par les Girondins de Bordeaux. 


Willie, merci d’avoir répondu à notre invitation. Vous avez été formé au football hollandais. Pouvez-vous nous expliquer quels sont les principes de jeu que vous avez reçus ? 

La formation que j’ai reçu en Hollande est basée sur un jeu de possession. Apprendre comment bouger, comment se placer, comment aussi et surtout se replacer quand on perd le ballon et bien sûr tout ce qui gravite autour du jeu en termes de technique. Bien sûr et ce n’est pas un scoop, nous répétons énormément la technique. Pas les gri-gri pour Youtube, non la vraie technique, des contrôles propres, des passes courtes, des transversales qui arrivent dans les pieds…ce genre de choses.



Vous avez joué longtemps avec les catégories de jeunes en Hollande où vous avez connu une génération dorée (2 x championne d’Europe espoir). Quelle connexion aviez-vous avec les attaquants ? 

J’ai toujours eu un lien particulier avec mes attaquants mais plus généralement avec tout ce qui se passe autour de moi sur le terrain. Devant et derrière. Un bon milieu de terrain est celui qui anticipe et sait où placer le ballon dans l’action. 



Le Paris Saint Germain lorgne sur De Jong. Quel est votre avis sur le joueur ? 

De Jong est un prodige. Très bon et surtout très intelligent. J’espère (et je pense que c’est le cas) qu’il est prêt pour ce genre de challenge propulsant l’équipe et lui-même dans une autre dimension. C’est à ça qu’on reconnait les grands joueurs. 


"Bordeaux serait une étape très intéressante et logique pour Markus Henriksen"


A Bordeaux, nous avons aussi connu de grands milieux de terrain hollandais parmi eux, Kiki Musampa et Richard Witschge. Les avez-vous connu ? 

Je n’ai jamais vu Musampa donc c’est difficile pour moi de vous en parler. Mais Richard, c’était totalement mon style de jeu et le genre qui m’a fait rêver. Très technique, élégant. Quand je l’ai vu jouer la première fois, j’ai, comme par hasard entendu un autre nom, celui de Zidane…


Les Girondins de Bordeaux cherchent un numéro 10 et Markus Henriksen est évoqué avec insistance. Vous qui avez joué avec lui, est-ce une bonne pioche pour Bordeaux ? 

Indéniablement, j’ai joué avec Markus à l’AZ Alkmaar. Humainement, c’était quelqu’un de vraiment génial et sur le terrain, un bosseur acharné dans l’idée d’un jeu box to box sans interruption avec une énorme endurance qui ne lâche rien. Je pense qu’il y a des similitudes entre le Championship et la Ligue 1 en France, je pense qu’il pourrait s’adapter très rapidement à votre championnat. Selon moi, après Hull, la Ligue 1 avec Bordeaux serait une étape très intéressante et logique pour lui. Une marche qui lui permettrait enfin de côtoyer de grands clubs et des compétitions européennes plus régulièrement. 


Vous avez une carrière assez remplie et des accointances avec Seedorf, le sélectionneur du Cameroun. Scout en Afrique pour les Girondins, ça vous tenterait ? 

Ah Ah Ah ! Ouais pourquoi pas. Tu sais, je vois le potentiel dans les joueurs là où les autres scrutent sans arrêt les statistiques et tergiversent beaucoup trop. Franchement, pour moi, c’est facile, si le mec est bon, tu le prends, point. Les statistiques, les bilans etc…Il faut aussi se dire que tu as un staff technique au club qui est payé pour faire en sorte que les joueurs s’adaptent à un système et soient meilleurs, tout simplement. Un travail d’équipe. Facile !  


"J’ai rêvé devant Gourcuff en tant que numéro 10"


Les Girondins de Bordeaux, qu’est ce que cela représente pour vous ? 

Bordeaux, c’est l’un des plus gros clubs français avec une longue histoire. La dernière fois qu’ils sont allés en Champion’s League, j’ai rêvé devant Gourcuff en tant que numéro 10. A cette époque, vous étiez une locomotive du football français en Europe comme Lyon et Paris aujourd’hui. 


Merci Willie et très bon week end ! 


ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YOUTUBE pour du contenu exclusif ! (cliquer sur le texte)

  • 810 vues
  • 0 commentaires

L'auteur

Jean-Aurel Chazeau

Fondateur Leero Sport News et juriste en herbe rêvant comme un gosse devant les passements de jambes de Roni, pense toujours qu'Edixon Perea aurait pu jouer dans un top club.

@J_AurelChz | jeanaurelchazeau.com

Voir les articles

Cet article n'a pas encore de commentaire. Soyez le premier à le commenter !