FC Bruges : Michael Klukowski évoque les Girondins et parle du titre de 2005

Le 03 03 2019 à 09h22

Pour Leero Sport News, Michael Klukowski, arrière gauche international devenu agent revient sur sa carrière à Bruges, La Louvière et évoque le FCGB

Son palmarès est éloquent avec un titre remporté avec Club Brugge KV en 2005 et une coupe avec la Louvière en 2003. Michael Klukowski, ancien arrière gauche international nous a donné de ses nouvelles, devenu agent de joueurs dans le cabinet MK Management.



Bonjour, M.Klukowski, merci de nous accorder un peu de votre temps. Après cette magnifique carrière, que devenez-vous ? 

Bonjour Jean, j’ai arrêté ma carrière en 2013. J’ai pris 1 an de repos pour passer du temps libre avec ma famille que je n’ai pas eu beaucoup pendant ma carrière et cela m’a fait énormément de bien !

Apres cette période j’ai décidé en 2016 de rentrer dans le management sportif et depuis, je travaille comme agent depuis 3 ans et ça se passe très bien! 


Vous avez été l'un des éléments phares de la Louvière en remportant une coupe de Belgique. Aujourd'hui, la Louvière est premier de la Division Amateur 2 et risque de monter l'année prochaine. Qu'en pensez-vous ? Les Loups peuvent-ils revenir au premier plan ? 

La Louvière, c’est forcément spécial, c’est le club où je signe mon 1er contrat pro et où je garde que de très bons souvenirs. J’aimerais bien revoir ce club jouer dans le stade Tivoli en Jupiler Pro League un jour ! 



Ce week-end, Bruges affronte Sint Truiden, club contre lequel vous avez remporté la Coupe en 2003. Un duel qui pourrait voir revenir les Jaunes à un point. Quel sera la clé du match selon vous ? 

Sint Truiden c’est l’équipe surprise cette saison. Elle a la possibilité d’assurer sa place dans le top 6 en cas de victoire. Mais Brugge joue à la maison et ne peut pas faire l’impasse d’une victoire pour ne pas voir Genk s’éloigner encore plus. Ca va être très serré derrière eux. Brugge va mettre la pression dès les premières minutes avec son jeu très offensif mais il devront faire attention au trio Boli, Kamada et De Sart qui font souvent la différence cette saison. 

Je pense qu’on va voir un match avec beaucoup de goals aujourd’hui et que Brugge va surement prendre le 3 points. 

Vous avez fait partie de la grande équipe de Bruges où vous avez tout raflé ou presque. Parlez-nous de cette effectif de légende ? Qu'est-ce qui faisait que vous étiez si forts ? 

Oui j’ai fait partie de cette équipe mais je suis arrivé à la fin du cycle. Pour moi venant de La Louvière dans cette équipe de Brugge, j’ai été marqué par mon intégration dans cette équipe, c’était comme si je jouais avec eux depuis longtemps ! En 4-5 ans, le coach Trond a formé un équipe extraordinaire. Je me souviens que, déjà avant tout le matchs, on avait une telle rage de vaincre qu’on était sûrs de remporter la victoire et les trois points ! Il y avait une confiance énorme dans notre équipe mais aussi, il y avait des tops players et de l’expérience, ce qui fait évidemment la différence. 



Vous avez connu Ivan Leko, aujourd'hui entraîneur de l'équipe, que pensez-vous de son coaching et de sa fabuleuse aventure ? 

Oui j’ai joué avec Ivan et je suis son parcours avec attention. Son style d’entraîneur reflète assez bien le joueur qu’il était : très offensif, qui aime prendre des risques et très agréable à voir jouer ! Tu sais, ce n’est pas simple de prendre un club comme Brugge quand on n’a pas d’expérience ou peu. Mais Ivan a fait un formidable travail et je lui souhaite la plus grande réussite. 



Quels étaient les leviers sur lesquels Trond Sollied s'appuyait pour motiver l'équipe ? 

Je me souviens Trond Sollied était toujours très calme pendant le match, les entraînements et les préparations de matchs. Il avait un système de base qu’il ne changeait pas souvent. Les entraînements étaient souvent les mêmes mais c’était aussi à chaque fois productif, on s’amusait et surtout on se donnait à fond à chaque fois! La motivation venait naturellement grâce au climat qu’il a instauré. Il y avait un énorme respect entre les joueurs et le staff. Pour faire gagner un groupe, il faut savoir s’entourer et créer une osmose et Sollied savait le faire. 



Nous sommes à Bordeaux, que pensez-vous du club et avez-vous été en contact avec le club durant votre carrière ? 

Je n’ai jamais joué contre Bordeaux en tant que joueur mais je suis le championnat de France avec assiduité. Je pense que Bordeaux est un club qui doit jouer le top 5-6 et ces temps-ci, le club manque un peu de stabilité . Je vous souhaite bonne chance pour le futur et de répéter votre fabuleuse saison de 2008/2009 le plus vite possible !


Avez-vous un mot à dire aux fans qui ne vous ont pas oublié ? 

Je voudrais remercier tous les fans de tous mes clubs et mon équipe nationale pour le support durant tout ma carrière!! C’était un grand plaisir et un privilège de jouer devant vous!


Merci Michael !


  • 346 vues
  • 0 commentaires

L'auteur

Jean-Aurel Chazeau

Fondateur Leero Sport News et juriste en herbe rêvant comme un gosse devant les passements de jambes de Roni, pense toujours qu'Edixon Perea aurait pu jouer dans un top club.

@J_AurelChz | jeanaurelchazeau.com

Voir les articles

Cet article n'a pas encore de commentaire. Soyez le premier à le commenter !