Alidor Mbu : " Pour l'instant le Standard de Liège n'est pas une option, mais beaucoup de choses peuvent changer"

Le 31 07 2019 à 21h24

En exclusivité pour Leero Sport News, Alidor Mbu, joueur du Nomme Kalju revient sur le tour préliminaire de Ligue des Champions face au Celtic Glasgow.

Après la lourde défaite du Nomme Kalju, club estonien face au Celtic Glasgow en tour préliminaire de la Ligue des Champions, un Français s’est illustré au milieu de terrain : Alidor Mbu. Formé au LOSC et en fin de contrat en décembre prochain, Alidor pourrait rendre bien des services à certains clubs de Ligue 1. Pour Leero Sport News, il se confie.


 


Bonjour Alidor, malgré la défaite, félicitations d’être arrivé là face au Celtic. Qu’avez-vous ressenti durant ce match ? 

J’ai ressenti une atmosphère très spéciale, électrique. Vous savez, le Celtic Park est un stade incroyable où les fans sont en totale communion avec leurs joueurs. Quand vous vous penchez sur l’histoire du club, vous comprenez mieux cela aussi.


"Scott Brown m’a aussi beaucoup impressionné par son calme et son expérience dans ses décisions."


En face, vous aviez une équipe habituée aux joutes européennes, avez-vous réellement ressenti l’écart de niveau et quels joueurs vous ont-ils impressionné ? 

Effectivement, le score reflète cet écart, difficile de vous dire le contraire. Dans la vitesse d’exécution, sur le plan technique …sur tous les niveaux en fait. Scott Brown m’a aussi beaucoup impressionné par son calme et son expérience dans ses décisions. 


Comment définiriez-vous votre jeu ?

Comme disent les anglais, je suis box to box. J’adore jouer vers l’avant et récupérer des ballons chauds. Quand vous êtes au milieu, vous êtes au coeur et c’est ce qui me plait. 


La Coupe d’Europe, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Tous les footballeurs vous diront que c’est un rêve de gosse, on joue pour ce type de match. Bien sûr, aller le plus loin possible et pourquoi pas remporter un tel trophée, c’est l’objectif ultime. 


"Mon agent est en contact avec des clubs de Jupiler Pro League mais pour l’instant le Standard n’est pas, actuellement, une option mais beaucoup de choses peuvent changer d’ici à décembre"


Votre contrat prend fin en décembre prochain, quels sont vos objectifs de carrière ? 

Pour être plus précis, mon contrat se termine en novembre. Après six années passées là-bas, il est peut être temps d’explorer d’autres horizons, il y a bien sûr des pistes mais vous savez que dans ce sport, rien n’est jamais sûr. Je veux continuer de progresser et le club qui m’en donnera l’occasion ne sera pas déçu. 


Vous avez un profil très recherché en Jupiler Pro League et connaissez bien le Nord. Que pensez-vous d’ailleurs du Standard de Liège ? 

Vous avez vu juste, je connais bien le Nord pour avoir évolué avec le LOSC même si c’était avec les jeunes. Mon agent est en contact avec des clubs de Jupiler Pro League mais pour l’instant le Standard n’est pas, actuellement, une option mais beaucoup de choses peuvent changer d’ici à décembre … 


Que peut-on vous souhaiter pour l’avenir ? 

Simplement; la réussite dans mon futur challenge et la santé bien sûr. 


Merci Alidor 

  • 1320 vues
  • 0 commentaires

L'auteur

Jean-Aurel Chazeau

Fondateur Leero Sport News et juriste en herbe rêvant comme un gosse devant les passements de jambes de Roni, pense toujours qu'Edixon Perea aurait pu jouer dans un top club.

@J_AurelChz | jeanaurelchazeau.com

Voir les articles

Cet article n'a pas encore de commentaire. Soyez le premier à le commenter !